Neurofeedback dynamique NeurOptimal®

Qu’est-ce que c’est?

Avez-vous des difficultés à vous détendre après le travail?

Mettez-vous plus de 15 minutes à vous endormir?

Avez-vous du mal à vous concentrer sur une tâche spécifique pendant la journée?

Êtes-vous compulsif, dépressif, anorexique, boulimique?

En dépendance affective, fumeur, mal dans votre peau?

Votre enfant est-il:

Hyperactif, TDHA, sous Ritaline ?

Angoissé, précoce, stressé, en échec scolaire, énurétique ?

“DYS” : dyslexique, dysorthographique, dyscalculique, dysgraphique, dyspraxique?

Manque-t-il de confiance en lui?


Bonjour à toutes et à tous!

 

Voici maintenant plus de 2 ans et demi que j’ai ouvert ce cabinet….

Et depuis le début, je ne me lasse pas d’entendre les clients, petits ou grands, jeunes ou anciens, me dire qu’ils vont mieux, que leur problématique s’est atténuée, voire envolée….Chacun y trouve quelque chose de bien….de mieux….

Cela ne tient pas du miracle, mais ce programme est vraiment très puissant pour vous réaligner avec vous-mêmes..et booster votre cerveau de façon à ce que vous alliez le mieux possible!

Possibilité de faire des séances sur place, mais aussi de louer un système sur quelques semaines….

Me demander des renseignements sans hésiter!

A bientôt!

Le neurofeedback est une approche découverte au début des années 70 aux Etats-Unis qui permet d’aider le cerveau à se réorganiser pour mieux fonctionner. 

Le neurofeedback dynamique NeurOptimal®, mis au point récemment, donne toute liberté au cerveau pour se réorganiser de lui-même de façon non-invasive.

Au moyen de 5 capteurs placés sur le crâne et les oreilles, le système analyse l’activité électrique du cerveau et lui renvoie ensuite des informations sur son propre fonctionnement, lui permettant ainsi de se réguler, d’optimiser son rendement, d’aller vers plus d’amélioration et d’obtenir de ce fait une meilleure qualité de vie intérieure.

La méthode de Neurofeedback Neuroptimal@ est une méthode totalement non-invasive, ni-intrusive et ne stimulant pas le cerveau dans une direction voulue.

On peut classer l’aide apportée par NeurOptimal® en 6 catégories:

  • Aide sur les aspects cognitifs spécifiques, émotionnels, tels l’anxiété, les phobies, la dépression, l’autisme, la boulimie, l’anorexie.
  • Aide sur les troubles purement physiques, comme par exemple, les troubles liés à l’hyperactivité (TDAH), la nervosité, l’anxiété, la douleur chronique, l’insomnie, certains handicaps.
  • Amélioration de la performance « académique », soit pour les étudiants ou les personnes ayant à passer un examen, les enfants en difficulté scolaire.
  • Bien-être et croissance personnelle.
  • Ralentissement des effets du vieillissement du cerveau (Alzheimer, Parkinson).
  • Atteinte d’une performance artistique ou sportive, pour les sportifs à la veille d’un concours sportif.
  • Les troubles de l’humeur tels que le stress, l’anxiété et les peurs, les états dépressifs, les attitudes négatives.
  • Les troubles du comportement tels que l’agressivité, la violence physique, les colères, l’impulsivité, les troubles oppositionnels, la procrastination, l’hyperactivité, l’autisme, les troubles obsessionnels compulsifs et les phobies.
  • Les troubles de l’apprentissage tels la dysphasie, la dyslexie, la dysgraphie, la dyspraxie, la dyscalculie.
  • Les troubles physiologiques tels les insomnies, les migraines, la fatigue chronique, les douleurs chroniques, l’épilepsie.
  • Les troubles cognitifs tels la mémoire déficiente, le manque de concentration, la désorganisation de la pensée, les troubles de l’attention.
  • Les dépendances liées au tabac, à l’alcool, ou autres….
  • Et les retards importants des apprentissages dus à un handicap mental.

En tant qu’enseignante retraitée, je suis particulièrement à l’écoute de tous les parents ayant des enfants « dys…”  donc souvent en difficulté scolaire ou comportementale.

Je suis réceptive à leur souffrance et à leur désemparement face à l’altérité et aux difficultés de leur enfant. Ce travail est complémentaire au suivi orthophonique ou psychologique déjà mis en place. Les enfants sont plus détendus, plus confiants et plus motivés.

De même, le Neurofeedback a montré son efficacité dans le traitement de l’énurésie tardive.

Imaginez…

Vous rentrez d’une soirée. Vous ne connaissez pas bien la route, il fait noir et vous n’avez pas de GPS. Voilà que vous arrivez devant une signalisation « route barrée » … Le stress monte … Vous savez pertinemment que c’est cette direction qu’il faut prendre et vous en êtes empêchés ! Vous n’allez pas rester là, vous devez agir ! Vous allez donc chercher votre chemin, par la gauche, … par la droite, en tentant de retrouver votre direction.

C’est exactement la même chose. Les neurones sont en situation de stress lorsque le flux électrique de notre propre cerveau est face à un blocage (dû à notre parcours de vie) ou une lésion neuronale. Le logiciel NeurOptimal®  – reliés aux 5 capteurs EEG posés sur votre tête (qui permettent la lecture de votre activité électrique superficielle) –  déclenche une microcoupure du son de la musique que vous avez choisi d’écouter ou du film que vous avez choisi de regarder. Ainsi, le cerveau réagit à cette interruption, car il détecte un changement sonore inattendu … Il se rend compte qu’il lui manque une information. Il la cherche en créant « un nouveau chemin », qui contourne le blocage ou la lésion. De ce fait, d’autres neurones prennent le relai de la zone neuronale qui ne fonctionne pas bien : une nouvelle connexion synaptique se met en place.

En d’autres mots, le cerveau se réorganise. On dit qu’il « s’autorégule ».  A chaque interruption sonore, l’organisation du cerveau est reconsidérée grâce à son système dynamique non-linéaire.

D’autres connexions neuronales sont faites, de nouvelles protéines apparaissent, le niveau de cortisol, soit de stress est réduit peu à peu, permettant ainsi à des sensations de bienfaits d’apparaître très tôt, au bout de quelques séances et bien souvent, dès la première.

Une séance : un moment où l’on se pose, un moment de bien-être.

De votre part, il n’y a aucun effort conscient à produire. Vous n’avez qu’à choisir votre musique ou votre film. Une fois les 5 capteurs posés, le praticien règle les paramètres et la séance commence…

                             Un pur moment de bien-être pour vous…

« Combien de temps ça va prendre? » est une question que beaucoup de clients posent – la deuxième après : « Quels résultats puis-je attendre? »-.  Il n’y a pas de réponse standard à cette question, parce que le système nerveux central de chacun est unique. Bien que nous ne puissions pas prédire ce que votre cerveau va faire avec l’information qu’il reçoit des entrainements de Neurofeedback, nous pouvons cependant donner quelques lignes directrices :

La règles des « Six Sessions »

Nous disons souvent aux clients qu’ils vont probablement remarquer que QUELQUE CHOSE va changer durant les six premières sessions. Dès le début, les clients nous rapportent souvent  des changements dans leurs habitudes de sommeil, qu’ils se sentent bien reposés, qu’ils notent une amélioration de leur manière d’aborder les choses et qu’ils s’engagent plus efficacement avec leurs collègues ou leurs proches. Les changements que vous ressentirez peuvent ou non être liés aux objectifs pour lesquels vous êtes venus, mais de manière générale, tout type de changement est l’indication positive que l’entrainement du cerveau NeurOptimal® fonctionne comme prévu.

L’approfondissement

Nous disons que pour ceux qui souhaitent approfondir les changements, 10 à 20 séances au moins sont nécessaires pour aider à résoudre les questions qui vous tracassent dans le « ici et maintenant ».

30 séances ou plus pour des problèmes «plus profonds», enracinés plus tôt dans la vie. Cependant, nous constatons  des résultats significatifs bien plus rapidement.

Aujourd’hui, il est possible que vous vous sentiez beaucoup mieux en moins de 10 sessions, et même en moins de 6 voire que vous ressentiez un mieux-être général, un sentiment de calme intérieur, dès la première séance.

L’idéal serait de faire les 4 premières séances à raison d’une par semaine, puis les 2 séances suivantes espacées de 15 jours, pour ressentir des changements significatifs et rapides. On peut aussi faire 2 séances par semaine, si l’on est vraiment pressé, mais je ne peux garantir les créneaux suffisants, vu le nombre de demandes !

Et dans ce cas il faut être prêt à être un peu remué, car les changements effectués bousculent et parfois fatiguent…

Cependant, on peut également espacer les séances de 2 semaines, de toute façon, ce qui est acquis l’est de façon pérenne (à vie).

On peut par la suite, une fois les engagements exécutés, ne faire qu’une séance par mois pour entretenir ou actualiser ce qui a été acquis.

Comme chaque cerveau est unique, chacun peut choisir son rythme de travail…

Vous vous asseyez dans un fauteuil confortable, les pieds surélevés, bien au chaud sous un plaid en poil de yack…Le fauteuil s’abaisse à votre convenance. Le praticien vous pose 5 capteurs sur la tête, 3 sur les oreilles et 2 sur le cuir chevelu. Puis il règle le programme, vous propose une musique ou un film selon votre souhait.

Le programme démarre et fait le reste…en coupant le son dès qu’il décèle une incohérence dans ce qui lui est renvoyé…Votre cerveau conscient va capter des grésillements, des sauts dans le son, comme avec un vieux vinyle des années 70.…Mais votre inconscient va percevoir plus que cela, puisqu’il peut y avoir jusqu’à 256 coupures de sons par seconde….

Le praticien peut rester à vos côtés ou vous laisser seul avec vous-mêmes, paisiblement, selon votre souhait. Il ne vous parlera pas, l’activité cognitive durant la séance devant être minimale.

Le programme dure 33 minutes et 30 secondes. Avec la pose, les lignes de base et l’enlèvement des capteurs, il faut ajouter 10 minutes. La séance dure donc 50 minutes. Nous prenons évidemment le temps de discuter lors de chaque séance, mais un bilan plus approfondi est proposé toutes les 6 séances.

La première séance est plus longue, 1h15 environ, car nous prenons le temps de vous expliquer le processus, nous procédons à un «premier bilan » de votre état général et vous aidons à finaliser votre objectif.

Le « praticien » n’est pas un médecin, Il n’est pas là pour poser un diagnostic, mais a plutôt le rôle d’entraineur, de coach, d’accompagnateur,  en vous aidant à mettre l’accent sur les changements parfois imperceptibles qui se produisent. Il est à votre écoute et crée les conditions les plus favorables pour que vous puissiez vous détendre et vous laisser aller.

Vous n’êtes ni un patient, ni un malade, mais une personne qui venez chercher ici une aide, une écoute, un accompagnement sur le chemin parfois étrange et chaotique du changement. Ce dernier n’est pas toujours bien accepté  et n’est pas toujours là où on l’attend ! Mais rassurez-vous, c’est toujours un changement positif !

« Fais attention à ce que tu désires, cela risquerait bien d’arriver » est un adage plein de bon sens !

En aucun cas, il ne vous sera demandé de vous passer de vos médicaments…

En revanche, il se pourra que votre corps réagisse en n’ayant plus besoin d’autant de prises qu’avant les séances. Ce sera à vous de voir avec votre médecin s’il reste nécessaire de garder les mêmes doses….

Chacun d’entre nous est différent et unique…

Les séances sont une aide particulière sur le chemin du mieux-être…..

Des résultats ont été obtenus avec de très jeunes enfants…(Témoignages d’autres praticiens avec des bébés de 5 mois pleurant sans raisons). Comme il n’y a pas d’effets secondaires, ils peuvent en bénéficier également, le temps de l’entrainement en revanche sera adapté ou réduit…

Dans le sens inverse, il n’y a aucune limite, les neurones de notre cerveau se renouvelant jusqu’à notre mort ! Certains l’utilisent pour les aider à supporter Alzheimer, d’autres la maladie de Parkinson….

Pour nous joindre…

Témoignages

S.A.S.U  SO’LUCE BIEN-ETRE
SIREN n°820024859
au capital de 300 €
En franchise de base de T.V.A